Mc gard
Publié le 4 Août 2018 à 11h17 - 232 v.

Combien d'années d'étude faut-il pour devenir gynécologue ?

La gynécologie est une discipline médicale qui nécessite dix ans d'études. Le futur gynécologue doit être d'abord titulaire d'un baccalauréat scientifique. Ensuite il doit s'orienter en faculté de médecine.

Année 1 : Initiation à la médecine

La première année se solde par l'obtention du PACES, une certification commune à toutes les filières médicales sage-femme, kinésithérapeute, médecin généraliste, dentiste ou encore pharmacien. Elle s'articule en deux phases : le premier semestre est consacré à l'enseignement du tronc commun et le second à la préparation du concours de la discipline choisie. Un classement intermédiaire par spécialité permet aux étudiants d'estimer leurs chances de réussite dans le ou les domaine(s) choisi(s).

Années 2 et 3 : Apprentissage théoriques

Après l'obtention du PACES, le futur gynécologue va apprendre pendant 2 ans la théorie de la médecine avec des cours magistraux et des travaux pratiques sur l'anatomie, la sémiologie et la physiologie. Il va également faire ses premiers pas dans le milieu hospitalier par le biais de stages. Au terme de ces deux ans, l'étudiant va obtenir un diplôme de formation générale en sciences médicales.

Années 4, 5 et 6 : Apprentissage sur le terrain

Ces trois années sont consacrées à la pratique en milieu hospitalier. Au terme de la 6ème année d'étude, le futur gynécologue se confronte à une épreuve classante qui va être décisive pour son affectation régionale et le choix de sa spécialité. Plus les résultats à cette épreuve seront bons, plus le candidat aura de chances de choisir sa spécialité et où il veut l'exercer. Ces années sont validées par le diplôme de formation approfondie des sciences médicales.

Années suivantes : la spécialisation

La spécialisation en gynécologie va durer 4 à 5 ans. Le futur praticien a alors le choix entre 2 options :

- DES de gynécologie médicale : dispensé dans 20 écoles, le DES de gynécologie médicale tourne autour de trois pôles : la gynécologie, l'obstétrique et l'hormonologie. La gynécologie comporte la gynécologie organique, la sénologie, les urgences gynécologiques, l'imagerie et la génétique. En obstétrique, le futur gynécologue verra tout ce qui touche aux grossesses et aux accouchements, ainsi que toutes les pathologies attenantes. Enfin, l'hormonologie aborde les thèmes de la contraception, de la sexologie et de l’andrologie (organe génital de l'homme).

Durant cette formation, l'étudiant devra accomplir huit semestres de stage dont six dans des services imposés et deux dans les services correspondant aux aspirations de l'étudiant.

- DES de gynécologie obstétrique : Cette formation contient bien sûr le domaine de la gynécologie médicale mais cette spécialité va être complétée par la gynécologie chirurgicale, l'obstétrique (théorique et pratique), l'imagerie échographique et la procréation médicale assistée. Cette formation comporte elle aussi des stages en milieu hospitalier. Le futur gynécologue va devoir réaliser un stage de 5 semestres en gynécologie obstétrique, 2 semestres en urologie ou dans un service où l'on s'occupe des viscères et 3 semestres où il a le choix entre radiothérapie, échographie ou procréation médicalement assistée.

Ces formations couvrent de nombreux secteur et vont donc confronter l'étudiant à sa future vie de soignant et développer des qualités humaines auprès des patientes. A l'issue de cette formation, l'étudiant sera titulaire d'un diplôme d'Etat de docteur en médecine et pourra exercer en tant que gynécologue.

Les publications similaires de "Santé"

  1. 30 Nov. 2018Les médecins sont toujours disponibles pour vous à Gonesse11 v.
  2. 24 Juin 2018Le spa est plus que bénéfique pour la santé234 v.
  3. 28 Août 2017Découvrez les derniers oxymètres492 v.
  4. 28 Juil. 2017Etes-vous fait pour la formation gérontologie ?392 v.
  5. 25 Sept. 2016Bien manger tous les jours c'est aussi important qu'une bonne hygiène de peau636 v.